Accueil

Bienvenue sur le site de Dominique Glaymann.

J’exerce les fonctions de professeur de sociologie dans le département de sociologie de l’UFR des Sciences de l’Homme et de la Société à l’Université d’Évry Val d’Essonne.

Je suis directeur du Centre Pierre Naville (Équipe d’accueil 2543 de l’Université Paris Saclay), laboratoire dans lequel je mène mes activités de chercheur.

Au sein du département de sociologie, j’assure la responsabilité du parcours « Ingénierie de la formation professionnelle » du Master 2 de sociologie (master de l’Université Paris Saclay) et je participe à la coordination de la mention sociologie du master de l’Université Paris Saclay avec deux collègues de l’UVSQ et de l’ENS Saclay.

Je suis en outre membre associé du Lipha Paris Est (EA 7373) des Universités Paris Est Créteil et Paris Est Marne-la-Vallée.

Mes dernières publications et communications portent sur la situation de l’emploi et des relations entre la formation et l’emploi. Elles traitent en particulier de la question de l’employabilité et de la façon dont le sens et les usages attachés à cette notion conduisent à faire porter sur les individus la responsabilité de leur insertion professionnelle, de leur carrière, et pour les plus mal lotis la responsabilité de leur précarité et de leur chômage.

Elles concernent aussi l’inflation des stages dans l’enseignement supérieur, les risques qu’elle génère sans pour autant solutionner les difficultés des jeunes diplômés au début de leur vie active et les illusions qu’elle véhicule sur les capacités de la formation (initiale ou continue) de résorber le chômage. J’essaie de relier ce phénomène à l’évolution des relations entre la formation et l’emploi et de discuter la notion de professionnalisation.

Plus largement, je m’efforce de saisir les mutations en cours du système d’emploi, formulation que je préfère à celle de marché du travail (ou de) l’emploi qui n’en est qu’une composante et dont la portée idéologique me semble masquer la réalité. J’ai abordé ces mutations systémiques de l’emploi et du rapport salarial en me penchant sur un certain nombre de « marges » comme l’intérim et les stages.

CV : CV_DG_JUIL2019